Blog

Qu’est ce que la technologie blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle (définition de Blockchain France).

Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.

Blck-schema

Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limitées à un certain nombre d’acteurs.

Une blockchain publique peut donc être assimilée à un grand livre comptable public, anonyme et infalsifiable. Comme l’écrit le mathématicien Jean-Paul Delahaye, il faut s’imaginer « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. »

Les grands principes de la Blockchain

L’application la plus connue de la Blockchain est le bitcoin. Elle agit sur cette monnaie électronique comme un immense registre comptable, accessible depuis Internet, et de toutes les transactions effectuées.

Prenons l’exemple concret du transfert d’argent en bitcoin, et découvrons le fonctionnement de la Blockchain selon l’infographie publiée par Cegid :
1. Félix souhaite envoyer de l’argent à Oscar
2. Une transaction anonyme est créée en ligne et insérée au sein d’un block regroupant plusieurs transactions
3. Le Block est partagé entre les utilisateurs du réseau
4. Certains membres du réseau, appelés « mineurs » valident le block. Toute tentative de fraude, qui consisterait à falsifier un Block, serait instantanément détectée, car chaque membre du réseau en détient une copie.
5. Le Block est ajouté à la Chaîne qui fournit un enregistrement permanent, transparent et non révocable de la transaction. La transaction n’est validée que lorsque le Block est ajoutée à la Chaîne.
6. Oscar reçoit l’argent de Félix.

Durabilité et robustesse de la Blockchain

La technologie Blockchain s’apparente à Internet dans la mesure où elle possède une robustesse intégrée. En stockant des blocs de données identiques sur son réseau, la Blockchain :

  1. Ne peut pas être contrôlée par une seule entité,
  2. N’a pas de point d’échec unique.

Le potentiel de la blockchain

Le caractère décentralisé de la blockchain, couplé avec sa sécurité et sa transparence, promet des applications bien plus larges que le domaine monétaire.

On peut classer l’utilisation de la blockchain en trois catégories :

  • Les applications pour le transfert d’actifs (utilisation monétaire, mais pas uniquement : titres, votes, actions, obligations…).
  • Les applications de la blockchain en tant que registre : elle assure ainsi une meilleure traçabilité des produits et des actifs.
  • Les smart contracts : il s’agit de programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés.

Les champs d’exploitation sont immenses : banquesassurancesanté et industrie pharmaceutiquesupply chain de nombreux secteurs (agroalimentaire, luxe, commerce international, distribution, vins, aéronautique, automobile…), industrie musicaleénergieimmobiliervote

Surtout, la blockchain ouvre la voie d’un nouveau web, le web décentralisé, et d’une nouvelle économie numérique, la token économie. Pour comprendre leurs enjeux, il est crucial d’éviter les caricatures au sujet des cryptoactifs, qui sont au coeur de cette révolution.

Bien évidemment, ces promesses ne sont pas exemptes de défis, qu’ils soient économiques, juridiques, de gouvernance, ou encore écologiques.

Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *